UNE JOURNÉE EXCEPTIONNELLE À AUSCHWITZ

vendredi 23 janvier 2015, par Frédéric Thorel.

Mercredi 14 janvier, les classes de 2MT et TMT (CAP Mécaniciciens tracteurs) ont eu la chance de visiter les camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz en Pologne.

Cette journée exceptionnelle commence véritablement à l’arrivée des 16 élèves et de leurs trois accompagnateurs à l’aéroport de Caen-Carpiquet vers 05h du matin. Les deux classes de CAP ont ainsi été retenues pour participer à un projet financé par la région Basse-Normandie et organisée par le Mémorial de la Shoah : découvrir les camps d’Auschwitz, symboles de l’extermination des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Au total, seuls 150 élèves de l’académie, issus de cinq établissements scolaires, ont été sélectionnés pour profiter de cette longue journée, riche en enseignements.
Les premières sensations débutent rapidement avec la découverte d’un nouveau moyen de transport pour la majorité de nos élèves : l’avion ! 1H45 après le décollage, ce dernier atterrit à l’aéroport de Cracovie et un bus emmène tous les participants vers le camp d’Auschwitz II -Birkenau, le principal camp d’extermination nazi. Accompagnés de deux guides, les CAP MT ont découvert cet espace gigantesque (175 hectares) et si empreint d’histoire. Il est ainsi rappelé aux élèves que 80% des déportés furent directement envoyés dans les chambres à gaz dés leur arrivée au camp (plus d’un million de victimes au total !). Presque trois heures de visite permettent aux élèves de mieux appréhender ce lieu de mémoire.
L’après-midi est consacrée à la visite du camp de concentration d’Auschwitz (I). Celui-ci est destiné à interner des détenus venant d’horizons divers (plus de 20000 personnes y sont enfermées en octobre 1941). Une fois passé le portail, les CAP MT découvrent une « ville dans la ville », un ensemble de 28 bâtiments en briques synonymes d’enfermement, d’aliénation et de mort. Ces blocks abritent aujourd’hui des lieux d’exposition qui permettent aux élèves de totalement saisir la cruauté et la barbarie de cet endroit. Tous sont interpellés et choqués par ces milliers de valises, de chaussures, par ces tonnes de cheveux... seuls vestiges du passage de ces milliers de déportés.
C’est à Auschwitz I également que les élèves ont eu la chance de rencontrer et de s’entretenir avec Mme Ginette Kolinka, rescapée de Birkenau et accompagnatrice exceptionnelle de cette sortie. Les élèves ont donc pu échanger avec elle sur les conditions de vie et la capacité de survie des détenus dans ces camps durant cette triste période. Cette rencontre intense les a fortement marqué.

<media406|embed|center>

A la fin de cette journée, retour vers l’aéroport de Cracovie pour un décollage vers 21h. Malheureusement, l’aéroport de Caen-Carpiquet a dû fermer ses portes du fait de mauvaises conditions météorologiques. L’avion atterrit alors à Orly avant que des bus ne ramènent les élèves vers Caen puis enfin à Saint-Hilaire vers 6h du matin.
Cette journée fut donc très riche pour l’ensemble des participants, tant pour l’histoire que pour l’émotion de ces lieux. Les élèves de CAP sont maintenant en pleine préparation d’un travail de restitution de cette sortie pour leur établissement scolaire ainsi que pour le Mémorial de Caen. Nombreux sont ceux qui ont encore en tête les mots que Mme Kolinka leur adressait : « En tout cas, moi, ce que je vous demande, quand vous serez chez vous, parlez à vos parents de ce que vous avez vu ici. Echangez, discutez. Il faut que tout le monde sache ce qui s’est passé ici. C’est vous notre mémoire et je compte sur vous. ».