lycee polyvalent claude lehec

Decouvrez Nos formations

Des formations

De la seconde au BTS

La vie au lycee

Articles

  • Visite de la nouvelle concession Motin à St Gilles

    11 octobre, par Lebigot Fabrice


    Le mercredi 22 septembre 2021, la classe de tsma 1 on répondu à l’invitation de messieurs Jouenne.-Les élèves ont découvert et visité la nouvelle concession Motin à St Gilles. Ils ont ensuite rencontré les différents inspecteurs techniques et personnels de la société afin de découvrir les différents Métiers.—M Garçonnet et les étudiants remercient le lycée et messieurs Jouenne pour ce partage d’expérience.

  • Visite du Space par les étudiants de première année de BTS Conseil et Commercialisation de Solutions Techniques et BTS Techniques et Services en Matériel Agricole du Lycée LEHEC

    4 octobre, par Lebigot Fabrice

    Visite du Space par les étudiants de première année de BTS Conseil et Commercialisation de Solutions Techniques (ex BTS Technico-Commercial) et BTS Techniques et Services en Matériel Agricole du Lycée LEHEC

    Une semaine après leur rentrée, le 15 septembre 2021, les étudiants de BTS ont eu l’occasion de visiter la dernière édition du Space à Rennes. Ils ont pu être en contact avec les professionnels de leur futur secteur d’activité, et y développer leur réseau de contacts dans la perspective d’un stage ou d’un futur contrat d’apprentissage. Comme en témoignent Eloi et Kyllian, étudiants : « Nous avons rencontré de nombreux anciens élèves du lycée Lehec en poste en entreprise, et, nous avons échangé sur leurs expériences et leurs ambitions ». Les inspecteurs techniques/commerciaux présents sur les stands ont valorisé leurs gammes auprès de ces futurs professionnels.
    « De plus, nous avons aussi découvert les matériels ainsi que les nouveautés techniques qui ont été primées » ajoute Alexis.
    Le beau temps et la convivialité étaient au rendez-vous pour cette première immersion professionnelle de l’année.

  • DES MISES EN SITUATION PROFESSIONNELLES POUR LES ETUDIANTS/APPRENTIS DE LA FORMATION BTS « TECHNICO-COMMERCIAL » DU LYCEE LEHEC

    12 juillet, par Lebigot Fabrice

    DES MISES EN SITUATION PROFESSIONNELLES POUR LES ETUDIANTS/APPRENTIS DE LA
    FORMATION BTS « TECHNICO-COMMERCIAL » DU LYCEE LEHEC

    Pour donner tous les atouts nécessaires aux futurs professionnels, l’établissement travaille en collaboration
    avec de nombreux partenaires. Deux interventions ont été réalisées avant le départ des étudiants de BTS
    Technico Commercial en entreprise (soit en stage, soit en contrat d’apprentissage).
    Monsieur Louis Debomy, disposant d’une très longue carrière dans le domaine de la commercialisation des
    matériels agricoles est venu présenter aux étudiants de première année de BTS Technico Commercial, le
    processus commercial à mettre en œuvre pour optimiser une méthode de vente structurée et
    professionnelle.

    Ensuite, tout au long de la journée, à l’appui de cas pratiques tirés de situations professionnelles, M.Debomy,
    en tant que client potentiel, a animé des jeux de rôles individuels où l’étudiant(e) se positionnait en tant que
    Technico Commercial A la fin de chaque prestation, Madame Dodard, professeure et M. Debomy effectuaient
    une analyse avec l’étudiant(e) afin de lui donner des conseils.
    Cela a permis à ces jeunes d’avoir toutes les clefs en mains pour être fin prêts pour l’alternance de 2e année
    comme le montrent les témoignages :
    « Pour moi, c’était très enrichissant et cela m’a permis de prendre confiance en moi devant un professionnel
    qui a su nous guider et nous transmettre ces connaissances qui nous seront très utiles pour notre immersion
    professionnelle » Violaine Guth, étudiante.

    « M. DEBOMY nous a partagé son expérience et ses méthodes pour maîtriser chacune des étapes de la
    prospection et des entretiens de négociation/vente. Nous sommes exposés aux mêmes situations que sur le
    terrain, c’est une arme pour nous. De plus, il a pris le temps de répondre à nos interrogations. Ce fut une
    expérience qui nous prépare à l’exercice de notre futur métier de Technico-Commercial » Clément Racine et
    Théo Ledoux, étudiants.
    Afin de cerner l’incidence fiscale et celui du financement dans le processus de négociation, Monsieur Marie
    et Madame FAROLDI, du service « Expertise et Développement Agri » du Crédit Agricole de Caen, ont animé
    une conférence auprès des étudiants de 1re année et apprentis de 2e année du BTS Technico Commercial.

    Dans un premier temps, les différents dispositifs ont été présentés. Dans un deuxième temps, un atelier de
    mises en situation professionnelles a été organisé afin de rendre opérationnel ces 31 jeunes pour l’exercice
    de leur futur métier de Téchnico Commercial. « Cette demie-journée m’a permis de mieux prendre en compte
    les aspects quantitatifs dans le processus de négociation lorsque que je rencontre un client potentiel. Cela
    pourra être un atout pour finaliser le bon de commande », comme l’exprime Marion Bannier, apprentie 2e
    année BTS Technico-commercial.

    « Compte tenu de cette année d’enseignement particulière où il a fallut concilier l’enseignement en présentiel
    avec celui en distanciel, ces rencontres avec les professionnels sont très enrichissantes à double titre car elles
    permetttent de préparer l’étudiant à vivre sur le terrain des entretiens de négociation et à l’exercice de son
    futur métier de Technico-Commercial », termine Madame Dodard, professeure référente STS Technico
    Commerciale, 1re année.

  • Visioconférence TORO

    16 mars, par Lebigot Fabrice

    Visioconférence TORO

    Lundi 8 février 2021, les étudiants de BTS Technico-commercial du lycée Claude Lehec situé à Saint-Hilaire-du-Harcouët (50) ont participé à une visioconférence de l’entreprise TORO, basée à Minneapolis (USA), leader mondial de l’entretien du gazon et de l’aménagement paysager. Cette vision conférence s’est déroulée sous la responsabilité de Madame Watne (Directrice principale communication et formation en marketing) et 4 membres de son équipe américaine avec la collaboration de M. Groisard (Directeur commercial et marketing en France) et M. Nadalin (Directeur principal marketing en Belgique).

    Dans un premier temps, Madame Watne a présenté son parcours personnel avec la présentation de son cursus universitaire conséquent, suivi d’une découverte de l’ensemble de l’entreprise centenaire et son système de lean-management ainsi que des différents segments de clientèles et marchés selon les pays. Par la suite, M. Groisard et M. Nadalin nous ont présenté leur parcours respectif ainsi que les gammes de produits et leur politique de développement. Enfin, Madame Watne et son équipe nous ont permis de visualiser l’organisation des différents services du département communication.

    Cette conférence a permis aux étudiants de découvrir l’entreprise TORO, son implantation mondiale, son fonctionnement Marketing, les techniques de communications utilisées… Un échange constructif a permis aux élèves de répondre à leurs interrogations. De plus, une partie de la visioconférence et de l’échange était en anglais, faisant réaliser aux élèves l’importance de la langue internationale.
    L’ensemble des étudiants remercie Mme Watne et son équipe, ainsi que M. Groisard et M. Nadalin pour leur professionnalisme et le temps qu’ils nous ont consacré. Nous remercions également Mme Thual-Bouldé et M.Routault d’avoir permis et organisé cette rencontre.

    Cette dernière faisait suite à l’intervention de Mathieu des établissements JAMOTTE intervenu au lycée pour nous présenter du matériel « HIGH TECH » dont deux produits de la gamme TORO.

  • INTERVENTION JAMOTTE MOTOCULTURE

    16 février, par Lebigot Fabrice

    Lundi 14 décembre 2020, les étudiants en BTS technico-commercial du Lycée Claude LEHEC de Saint-Hilaire du Harcouët (50), se sont réuni avec le commercial de JAMOTTE MOTOCULTURE, Mathieu PICHON. Le but de cette intervention était de nous présenter quelques nouveautés disponibles dans son entreprise.

    Dans un premier temps, Mathieu nous a brièvement présenté le matériel un par un. Puis nous devions par groupes de 2 présenter ce dernier devant un éventuel prospect pour un salon sous forme de jeu de rôle. Avant d’entamer cette phase, qui était nouvelle pour nous, nous disposions d’un temps pour nous préparer sur ces produits. Après chaque passage, Mathieu ainsi que nos deux professeurs, M. ROUTAULT et Mme THUAL-BOULDE nous ont donné des conseils afin d’améliorer nos prestations.
    Nous disposions d’un petit chargeur et d’une tondeuse TORO, d’une gamme électrique (tondeuse, débroussailleuse et sécateur). Afin de compléter cela, un quad utilitaire faisait partie du matériel dont nous disposions.
    En fin de journée, après avoir remercié Mathieu de ses conseils et de son déplacement, nous l’avons aidé à ranger le matériel avec plaisir. Cet après-midi a été une bonne expérience pour nous, ce qui nous a permis de découvrir les différentes façons pour présenter un matériel clairement tout en répondant aux besoins des clients.
    L’ensemble des élèves de la classe de BTS technico-commercial, remercie Mathieu PICHON pour sa prestation au sein de notre établissement et JAMOTTE MOTOCULTURE pour le prêt du matériel.
    Violaine GUTH
    Clément RACINE

  • La technologie au service du binage des cultures agricoles,

    12 janvier, par Lebigot Fabrice

    La technologie au service du binage des cultures agricoles,
    Lundi 7 décembre Emmanuel Pattier (ancien étudiant du lycée) et Léo Lesage de l’entreprise LEMKEN France basée à Orléans sont intervenus auprès des étudiants de BTS TSMA (Techniques et Services en Matériels Agricoles) 2d année. Ils ont partagé leurs connaissances professionnelles dans le domaine du binage des cultures, technique culturale bien connue du milieu agricole mais peu pratiquée les dernières décennies. Les contraintes environnementales, les coûts des produits chimiques, la recherche de la qualité et de l’hygiène alimentaire font qu’aujourd’hui le binage est une activité en plein essor. Cette technique culturale souvent considérée comme chronophage et fastidieuse se voit facilitée par des développements technologiques importants par les constructeurs. L’objectif principal est de guider la machine au plus près de la récolte (tous les semis en rang) en garantissant une vitesse d’avancement élevée. Les systèmes automatisés qui régissent le fonctionnement des matériels permettent notamment d’atteindre cet objectif.

    Une démonstration dans la cour du lycée a permis de mettre en œuvre une machine de la marque Hollandaise (rachetée par LEMKEN en 2018) « STEKETEE », équipée pour le binage du maïs. La détection optique des rangs de récolte grâce à une caméra permet de travailler à une vitesse de plus de 10km/h avec une précision de 2 à 3cm dans des végétations allant du plus minuscule plant à des stades très avancés.
    Ces développements permettent d’envisager le binage à grande échelle. Si auparavant le marché concernait les petites structures (maraichage ou productions « bio »), les grandes exploitations céréalières interviennent actuellement dans 50% des ventes de bineuses.
    Les étudiants ont été sensibles à cette formation et ont pu se rendre compte que les évolutions des techniques culturales conditionnent les évolutions technologiques qui agrémenteront leurs futurs métiers. Ceci a été confirmé par Emmanuel et Léo en présentant leur mission professionnelle, respectivement en tant que technicien et de responsable produit. Nous les remercions de leur intervention.

    A noter que les étudiants Thomas Guérin et Mathieu Boulay font de ce thème leur sujet d’étude pour l’obtention de l’examen de BTS. Ils travaillent sur un simulateur de fonctionnement de la bineuse destiné à la formation des utilisateurs et des techniciens chez LEMKEN France.

    Henri Dupire.

  • Conférence MTG

    12 janvier, par Lebigot Fabrice

    Vendredi 18 décembre, les premières années de BTS Technico-commercial destinés à la négociation commerciale d’engins de TP, de manutention, des Véhicules Industriels, Machinisme Agricole et Parcs et jardins et les BTS maintenance des Matériels de Construction et de Manutention ont assisté à une conférence sur les O.A.S. animé par Monsieur Didier CHAUVEAU, responsable des ventes de l’Europe de l’Ouest de l’entreprise MTG.
    MTG est une entreprise Espagnole qui conçoit et commercialise des pièces d’usure pour des engins de terrassement. Cette dernière a développé un système de fixation rapides et efficace grâce à une simple clé, ceci afin d’éviter certains accidents. Cette entreprise développe un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros dans différents pays du monde.

    Dans un premier temps Monsieur CHAUVEAU, nous a présenté comment était structuré l’entreprise à travers le monde ainsi que l’évolution technologique de ces dernières années. Ensuite il nous a montré le procédé de fabrication des pièces d’usure qu’il commercialise.
    La deuxième partie de la conférence c’est passée à l’atelier ou Monsieur Chauveau nous a montré grâce à une dent de godet la manipulation à effectuer. Ceci a entrainé avec les étudiants de TP et de TC différentes manipulations.
    Nous remercions Monsieur CHAUVEAU d’avoir pris le temps de s’être déplacé au sein de notre établissement. Cet après-midi nous a été profitable notamment dans notre futur métier.
    Un grand merci aussi à nos professeurs Monsieur ROUTAULT et Monsieur VALTAIS de nous avoir permis d’assister à cette conférence.

    https://gopro.com/v/WyLWo5mvLgMEM

  • Une journée découverte à Nantes Le jeudi 15...

    20 octobre 2020, par Lebigot Fabrice

    Une journée découverte à Nantes
    Le jeudi 15 octobre 2020, les élèves de Première STI2D du lycée se sont
    rendus sur l’île de Nantes dans le cadre d’une journée de découvertes
    pluridisciplinaires, alliant cultures littéraire et technologique.
    Les fabuleuses Machines de l’île
    Arrivée sur l’île à 10h. Après avoir découvert le gigantesque Eléphant
    tout droit inspiré du roman de Jules Verne La Maison à vapeur, nous avons entamé la visite par l’exploration de la
    Galerie des Machines. C’est là que la Compagnie La Machine propose aux visiteurs de découvrir les animaux
    mécaniques qui rejoindront dans quelques années L’Arbre aux Hérons, installé dans une ancienne carrière de la ville.
    Ce projet est le troisième réalisé par la Compagnie pour la ville de Nantes : en 2023, cet arbre d’acier de 50 mètres de
    diamètre et 35 mètres de haut permettra aux promeneurs de se déplacer sur de multiples branches à la rencontre
    d’animaux mécaniques surprenants qui évolueront au cœur de jardins suspendus.
    Sous nos yeux étonnés, donc, la chenille arpenteuse, le colibri géant, le héron de 8 mètres d’envergure ou encore
    l’araignée mécanique se sont mis en mouvement. Quelques volontaires parmi nous ont même pu piloter certaines
    machines et ainsi participer aux démonstrations. La découverte des serres où sont exposées d’autres créatures
    (insectes et plantes carnivores) nous a permis de nous réchauffer un instant avant de partir vers une autre attraction
    de l’île. L’imagination débordante des concepteurs et l’humour des guides lors de cette visite nous ont donné un
    premier aperçu de l’originalité de cet univers mélangeant art, mécanique et technologie.

    11h30 : le Carrousel. A la sortie de la Galerie, nous avons déambulé quelques minutes au-
    dessus des ateliers où les membres de la Compagnie La Machine conçoivent et réalisent les
    futurs projets. Ensuite, direction le grand (immense) Carrousel des Mondes Marins, autre
    héritage de l’univers de Jules Verne, en référence à Vingt mille lieues sous les mers. Composé
    de trois niveaux, et haut de 25 mètres, ce manège est aussi un hommage au monde forain.
    Nous y avons fait la connaissance d’êtres étranges peuplant les fonds marins (calamar, crabe
    géant…), les abysses avec des poissons suspendus, et enfin la surface de la mer peuplée de
    bateaux et autres chimères. Tous, nous avons pris place sur ces animaux marins pour une
    petite virée rafraichissante, avec vue imprenable sur les monuments de Nantes gentiment détaillés par notre guide.
    Le Fablab PING
    14h : A nous d’autres machines… Installé sur l’île de Nantes, dans un ancien hangar réaménagé, le Laboratoire de
    Fabrication (Fablab) de l’Association PING nous a ouvert ses portes après le
    déjeuner. C’est Adrien qui nous a d’abord expliqué le principe : un atelier
    composé de machines à commandes numériques (imprimantes 3D,
    découpeuse vinyle, découpeuse laser, surjeteuse ou encore machine à
    coudre électronique) met à disposition des adhérents de l’association ces
    outils pour la réalisation de projets divers, individuels ou collectifs. C’est
    avant tout un lieu de partage de connaissances et de compétences, ouvert
    à tous (écoles, particuliers, entreprises) sur le principe du « Libre » : ici pas
    de secrets de fabrication, les fichiers informatiques et les savoirs sont mutualisés. On peut même décider de modifier
    et détourner les machines : une lame de la découpeuse peut aussi accueillir un crayon !
    Dans la classe, certains connaissaient les machines exposées, mais peu avaient déjà poussé la porte d’un Fablab. Nous
    avons donc pu mieux comprendre la philosophie de l’association et voir fonctionner chaque outil grâce aux
    démonstrations d’Adrien.
    En conclusion, nous avons beaucoup apprécié cette journée à Nantes placée sous le signe de la découverte. Une bonne
    façon de passer du temps ensemble, et de voir comment à travers l’univers de Jules Verne revisité par La Machine et
    l’engagement de PING, les technologies et l’imagination peuvent se mettre au service de tous.
    Les élèves de 1STI2D

  • Nouvelle Appli Mobile du Lycee Lehec

    10 juillet 2020, par Lebigot Fabrice

    Vous pouvez maintenant suivre l’actualité du Lycee via votre mobile :

    Scannez le QR Code avec votre mobile
  • Nouvelle récompense pour le film réalisé par les élèves du lycée Claude LEHEC : cérémonie Crédit Mutuel – Je filme le métier qui me plait .

    5 novembre 2019, par Lebigot Fabrice

    Nouvelle récompense pour le film réalisé par les élèves du lycée Claude LEHEC : cérémonie Crédit Mutuel – Je filme le métier qui me plait .
    En 2019, le lycée Claude LEHEC a participé au concours « je filme le métier qui me plait, saison 12 ». Placé sous le haut patronage du Ministère de L’Education Nationale et de la Jeunesse, du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du Ministère du Travail, l’objectif de ce concours est d’aider les jeunes dans leur orientation en leur faisant découvrir un métier ou une filière. En mai dernier, lors de la finale nationale au Grand REX, l’équipe du film « Technologie et Agriculture nourrissent notre futur », composée de 7 élèves du lycée, a remporté un CLAP d’argent.
    En parallèle, la vidéo a concouru pour un autre Prix, porté cette fois au niveau régional par le Crédit Mutuel. A cette occasion, le film du lycée LEHEC a été une nouvelle fois primé par le Crédit Mutuel Maine, Anjou, Basse Normandie. La sélection dépendait de différents critères comme l’intérêt et la richesse de l’information, la qualité de l’écriture du scénario et les qualités techniques (montage, lisibilité du texte).

    C’est pourquoi le vendredi 18 octobre, Monsieur Arnaud Lebouvier (Responsable Agricole de la Manche, de la Direction Départementale du Crédit Mutuel), accompagné de Madame Odile GILBERT (directrice de l’Agence de Saint-Hilaire-du-Harcouet), et de Monsieur DUPIRE (représentant au sein de l’établissement), Gilbert Lemée , Administrateur du Crédit Mutuel sont venus remettre, en présence de Madame BRACHER (proviseure du lycée) et de l’équipe du film, un chèque de 650 euros en récompense de la troisième place obtenue parmi les 20 films sélectionnés.

  • Montpellier - Victoire concours SEIMAT

    18 octobre 2019, par Corinne GRANGER

    Grâce à leur victoire au concours SEIMAT, les étudiants de BTS MMCM ont été invités au Salon SIM de Montpellier : découvrez leur périple !

    Ouvrir le Document
  • CONCOURS « je filme le métier qui me plait »

    6 mai 2019, par Lebigot Fabrice

    Cette année, une petite équipe de 7 jeunes (composé de technicien et commerciaux) et de deux enseignants ont décidé de participer au concours je filme le métier qui me plait saison 12.Monsieur Routault et Madame Garcia ont pris en charge ces jeunes étudiants.

    • Camille Rault
    • Lucas Corbin
    • Alexandre Chopin
    • Marc Demeure
    • Maxime Leloup
    • Ronan Le Maout
    • Julia Lonley

    Une attention particulière a été portée sur l’anglais, dont la maitrise est nécessaire dans notre domaine.
    C’est pour cela que nous avons sollicité Julia, qui passe un an au lycée en tant qu’assistante d’anglais.

    Objectifs de cette participation :

    • Valoriser notre domaine, parfois perçu comme peu attractif. Volonté de montrer aux jeunes que l’Agroéquipement est un secteur dynamique, qui intègre pleinement les nouvelles technologies et qui recrute !
    • Nourrir un esprit de compétition : travailler en collectif, relever un nouveau défi e et nouer des liens avec des professionnels ayant accepté de nous aider, en nous prêtant du matériel pour le tournage

    La démarche de communication pour faire connaitre notre travail (encouragée par les membres du jury)

    • Création page Facebook : je filme le métier qui me plait by lycée Claude Lehec
    • Présentation de notre projet devant le député Bertrand Sorre lors de sa venue au sein de notre établissement.
      Contact de la presse régionale
    • La radio
    • Rencontre avec des collégiens du secteur
    • Rendez-vous avec la presse (Manche Libre, Ouest France, La Gazette), mercredi 14h15 en salle de réunion au CDI, un diaporama leur a été présenté.
    • Présentation des participants.
    • Présentation du concours « Je filme le métier qui me plait »
    • Concours national pour la promotion des métiers dans toute leur diversité (boulangerie, Coiffure, ingénierie, etc).

    Le jury est présidé par Jean Dujardin. La finale se déroulera au Grand Rex à Paris le 21 mai 2019. Nous participons dans deux catégories :
    L ’agroéquipement : la technologie au service de la nature et agriculture et territoire, Agriculture et territoires

    L’objectif est de réaliser un film de 3 minutes à destination des jeunes en voie d’orientation pour présenter un métier ou un secteur.
    L’équipe du lycée Claude Lehec assure la totalité de la réalisation du film : écriture,
    Prise de contact avec les entreprises partenaires (à trouver), tournage, montage,
    Communication.
    Notre scénario met en scène un groupe de jeunes à la recherche de leur voie. Grace à leur Curiosité, ils découvrent différents métiers de l’agroéquipement.
    Une fois le film envoyé au Jury, les vidéos seront soumise à vote ouvert à tous sur le site du Concours.

  • Journée de formation au SIMA 2019

    28 mars 2019, par Lebigot Fabrice

    Le Vendredi 8 février, le Lycée Claude LEHEC a accueilli Monsieur Jean Poitout -directeur du cabinet de conseil Malicorne - et Monsieur Eric Roffino de l’entreprise Promodis, afin de préparer la classe de BTS TSMA 1 au Salon International de la Machine Agricole.
    La journée a commencé par une présentation des intervenants et du déroulement de la formation. Ensuite nous nous sommes présentés tour à tour brièvement. Par groupes de deux nous nous sommes posés des questions a priori simples comme « qu’as-tu fais ce matin ? » « Qu’aimes-tu au lycée ? » ou encore « quelles sont tes qualités ? ». Des questions auxquelles il n’est pas forcément si évident de répondre. Après chaque exercice, nous nous questionnions sur l’intérêt et la manière dont nous avions vécu les exercices.

    Dans un second temps nous nous sommes penchés sur le milieu de l’entreprise et de la communication. Nous avons énuméré les règles et les principes à suivre pour travailler ensemble. Monsieur Poitout nous a également parlé de la théorie Firo de Will Schutz, qui évoque les relations interpersonnelles dans les entreprises - le but étant de créer des équipes qui se complètent pour entretenir une atmosphère de travail agréable et productive. Nous avons mis à l’œuvre cette technique par petits groupes de 5 étudiants, en effectuant des simulations de quelques minutes où nous nous sommes mis en situation d’accueil client.
    La deuxième partie de l’après-midi a été consacrée à un travail sur les préjugés et l’image que nous pouvions chacun avoir sur telle ou telle entreprise. L’objectif était de nous faire prendre du recul sur nos propres représentations afin d’aborder le SIMA avec un maximum d’ouverture d’esprit.

    Pour conclure, cette journée nous a été très bénéfique : le fait d’interagir sans cesse entre nous et avec les intervenants nous a permis de nous sentir impliqués tout au long de la journée. C’est pourquoi nous remercions chaleureusement Jean Poitout et Eric Roffino d’avoir pris le temps de nous préparer de façon originale à relation client pour le SIMA, et plus largement, aux bienfaits de la communication en entreprise.

    Vincent Gautier, Roman le Maoût et Théo Le Calvez - TSMA1.

  • Visite du lycée avec l’inspectrice d’académie Mme Nathalie VILACEQUE

    11 décembre 2018, par Lebigot Fabrice

    https://www.facebook.com/bertrandsorrecandidat/posts/2241842739361538

    En présence de l’inspectrice d’académie Mme Nathalie VILACEQUE, visite ce lundi du Lycée professionnel Claude LEHEC situé à Saint-Hilaire du Harcouët. Cet établissement d’excellence forme des élèves en filières pros, en section technologique 2de et 3e, et prépare aux métiers de la maintenance des différents véhicules et engins (agricoles, TP, industriels, entretien des espaces verts).
    Jouissant d’une solide réputation auprès des entreprises, le lycée multiplie les récompenses comme aux Olympiades des métiers ce samedi à Caen avec la médaille d’argent de Thomas QUELEN (maintenance des engins) et la médaille de bronze de Kyllian FOUCHER (engins véhicules routiers). Bravo à eux et à leur coach Grégoire Garçonnet qui ont porté haut les couleurs de notre territoire !
    La découverte du lycée éclaire vite sur quelques clés du succès : des professeurs passionnés et impliqués donc des élèves motivés (517 cette année), un parc de matériels et d’engins à disposition impressionnant, des installations adaptées, des cours d’anglais techno, un internat, une ambiance de travail sereine, un choix entre alternance ou formation initiale… Chaque élève y acquiert une qualification très recherchée et a le choix parmi plusieurs offres d’emploi à sa sortie.
    Merci encore à Carole BRACHER, directrice, à toute son équipe ainsi qu’aux élèves pour leur accueil et la qualité de nos échanges.

  • Graph Friday au Lycée Claude Lehec

    28 novembre 2018, par Corinne GRANGER

    Vendredi 23 novembre 2018, 40 élèves de Bac Pro MCM (Maintenance des Matériels de Construction et de Manutention) en petits groupes mixés (seconde et terminale) ont graphé avec l’artiste Lask une mini-pelle VOLVO EC35 appartenant au lycée.
    En amont, les élèves de 3e Prépa-Pro avaient préparé l’engin : nettoyage et masquage.

    Le but de ce projet « Graf’tech » inter-classe initié par Monsieur Valtais, professeur Ingénierie Mécanique et conduit par Madame Dumesnil, professeur Arts Appliqués et Monsieur Caillot, professeur Génie Mécanique Maintenance, est de présenter, dès aujourd’hui, un matériel de TP aux Olympiades des Métiers à Caen avec le soutien de 3MTPM, l’agence de promotion de la vente, la location et la maintenance des matériels de travaux publics et de manutention (regroupant les 3 organisations professionnelles : CISMA, DLR et SEIMAT).
    Associer mécanique et street art offre un nouvel angle d’approche, haut en couleur, à la formation en maintenance TP et manutention.


  • Formation sur la confiance en soi et le contact en milieu professionnel

    25 avril 2018, par Lebigot Fabrice

    Ce Jeudi 19 Avril, les étudiants de la classe de TSMA1 (Techniques et Services en Matériels Agricoles) du lycée LEHEC de Saint-Hilaire-du-Harcouët ont participé à une conférence portant sur le contact client. Cette conférence a été animée par Jean Poitout de la société Malicorne Conseil et co-animée par Marc Communal de la société Promodis.

    Voici la restitution des impressions des étudiants :

    « Le but de cette journée a été pour nous étudiants, de partager avec des professionnels agrées. »
    Un objectif principal a été donné : « Savoir créer la confiance avec mon interlocuteur ».

    Pour ce faire la journée s’est déroulée en plusieurs points :

    La matinée :
    Se connaitre, connaitre son interlocuteur. S’exprimer
    L’après-midi :
    Le comportement, La confiance en soi, savoir se présenter et se valoriser, aborder les étapes d’un entretien commercial.
    Cette journée nous a permis de découvrir et d’apprendre des techniques pour nous exprimer plus facilement face à un groupe de personnes ou lors d’un entretien d’embauche. Cela a permis de prendre confiance en soi.

    Témoignages sur le déroulé de la journée

    La journée a débuté par la présentation des deux animateurs. Nous avons réalisé un tour de table ou chacun se présentait en quelques mots de manière inclusive.
    Une partie théorique sur une situation personnelle de chacun a été faite via un questionnaire. Cela a amené à décrire les comportements importants dans un échange.
    Un jeu de rôle a été effectué pour mettre en pratique les comportements identifiés avant. Ces jeux de rôles ont permis à certains d’exprimer leurs talents, ils ont aussi suscité les rires des intervenants.
    L’heure de la pause-déjeuner est arrivée. Après cette pause nous avons réalisé des exercices pour travailler la confiance en soi.


    D’autres exercices ont été réalisés pour trouver sa place dans un groupe et appréhender l’autre, apprendre à partager. Nous avons découvert, à travers une phase théorique, une nouvelle approche de la vente.

    Marc Communal (animateur du réseau Promodis) nous a présenté sa société ainsi que le secteur du machinisme. Pour finir, nous avons échangé avec les animateurs pour donner les ressentis et conclure sur cette journée.
    À la fin de la journée nous avions moins d’appréhension à prendre la parole en public.
    Au terme de cette journée, nous savons quelles postures adopter lorsque l’on s’adresse à un public ; nous savons nous présenter le plus efficacement possible, aborder une personne, appréhender ce qu’est vraiment le métier.

    Conclusion

    Cette journée nous a été très bénéfique ; elle nous a permis de nous ouvrir l’esprit.
    Elle ne ressemblait pas à une conférence classique. Nous étions très impliqués tout au long de la journée ce qui est plus intéressant que de rester quatre heures sur une chaise. Les animateurs étaient impliqués, intéressés et intéressants – bien au-delà de la posture d’intervenants venant parler de leur entreprise.

  • Un Laureat de plus au LEHEC

    27 mars 2018, par Lebigot Fabrice

    UN LAUREAT DE PLUS AU LEHEC !

    A la suite d’un voyage pédagogique organisé par le lycée pour le centenaire de la bataille de Verdun, Adrien Giguet, élève de TMAPJ, a été amené à participer au Concours de la Mémoire et du Civisme André Maginot, dont il a remporté le premier prix. Dans le cadre de ce voyage réalisé après un cours d’Histoire sur la bataille de Verdun, chaque élève de la classe a tenu un journal de bord, dans l’optique d’une sélection au concours Maginot. C’est finalement celui d’Adrien qui a été retenu. Le but du concours était de raconter le déroulé du voyage, tout en développant l’émotion ressentie ainsi que l’importance de ces lieux de mémoire. Le voyage était axé sur trois principaux lieux de mémoire : tout d’abord le camp de concentration du Struthof, seul camp de concentration présent sur le sol français ; ensuite l’Ossuaire de Verdun, lieu où
    gisent les ossements de quelques 130 000 soldats inconnus, surplombant un cimetière de plus de 16 000 tombes ; enfin le musée de Meaux, ayant pour thème la première guerre mondiale.

    Cette victoire au Concours Maginot permet au lycée de montrer qu’en plus de son
    excellence dans le domaine mécanique, il propose une formation de qualité dans le
    domaine général. « C’est toujours positif et très important d’emmener des élèves voir ces lieux de mémoire car il y a une grande différence entre parler d’un camp de concentration et s’y rendre » témoigne Mme Scelles, professeur de Français-Histoire Géographie. « Je suis fière que l’un de mes élèves soit récompensé pour ses
    compétences à la fois en français et en géographie. »
    Pour Adrien, « c’est un honneur, et une fierté à la fois personnelle mais aussi vis-à-vis du lycée, car c’est un moyen de participer à son rayonnement ». Comme il le souligne, « ce voyage a surtout permis de se rendre compte de l’ampleur de ce que furent les deux guerres mondiales ».
    Mme Godron et Adrien se rendront donc à Paris les 6 et 7 Avril prochains, afin de participer à la cérémonie de remise des prix à l‘Hôtel de Ville de Paris. Notre jeune lauréat assistera également au ravivage de la flamme du soldat inconnu à l‘Arc de
    Triomphe.
    Affaire à suivre !
    Adrien Giguet

    Extrait du journal de bord d’Adrien récompensé au Concours

    On suivait ensuite un couloir où, intemporels, des mannequins, vêtus de tenues militaires, nous emboitaient le pas comme si nous étions nous aussi soldats, tous marchant vers le cœur du musée, composé d’une grande salle tout en longueur, avec en son centre, la reconstitution d’une tranchée, impensable mais bien réelle. Entre ces soldats immobiles et la tranchée, se trouvait la partie du début de la guerre et derrière, la partie fin de la guerre, deux époques opposées technologiquement, comme notre époque et la leur. Camions, taxis, avions, tanks et canons tout droit sortis du passé, semblaient vouloir nous y conduire, comme ils conduisirent tant de jeunes innocents à une boucherie certaine. A ce moment, je réalisai que j’aurais très bien pu être de ceux-là, si par malheur, j’étais venu au monde 100 ans plus tôt... […]
    Le point commun entre toutes ces salles (à part le fait qu’elles nous remémorent la première guerre mondiale) est la présence de véritables objets d’époque, ayant appartenu à des êtres faits de chair et d’os, dotés d’une conscience, avec laquelle ils ont enduré de terribles épreuves, traumatisantes à vie. Certains objets étaient même mis à disposition ; on pouvait les manipuler, comme on toucherait une falaise ancestrale, où de nombreux soldats alliés et allemands perdirent la vie le 6 juin 44. Ces objets avaient l’air bien semblables à ceux que l’on a tous découvert un jour dans le grenier de nos grands-parents, souvenirs « du bon vieux temps » mais, qui en ces lieux de mémoire, prenaient une autre dimension, comme si un simple couteau ,une blague à tabac ou une photo de leur bien aimée, devait être la corde qui les empêchait de tomber dans le gouffre sombre de la folie. Ainsi s’achève ce voyage constructif et réaliste, qui nous a permis de visualiser correctement des notions apprises au lycée et de rendre hommage à tous ces gens, victimes de la folie inimaginable des hommes, morts injustement pour leur patrie. Heureusement qu’il existe des lieux comme ceux que nous avons visités, pour prendre conscience que de telles abominations ne doivent jamais être reproduites...

  • LEHEC ACTU 2018 LE JOURNAL DU LYCEE

    20 février 2018, par Lebigot Fabrice

    JOURNAL 2018 from garconnet gregoire on Vimeo.

  • CONFERENCE SAMSON AU LYCEE LEHEC

    9 février 2018, par Lebigot Fabrice

    Conférence SAMSON Organisé par Mr Routault Laurent :

  • CONCOURS J’AIME MON METIER 2018

    9 février 2018, par Lebigot Fabrice

    Cliquez sur la vidéo suivante pour accéder aux autres contenus :

    Organisé Par Mr Routault Laurent.

    Voir en ligne : Video YOUTUBE CONCOURS J’AIME MON METIER 2018

  • Exposition !

    2 mars 2016, par Frédéric Thorel

  • A la rencontre d’anciens élèves...

    12 décembre 2014, par Françoise VANPOUCKE

    <media392|vignette|left>

    <media393|vignette|center>

  • Participation au SIDACTION

    3 décembre 2014, par Françoise VANPOUCKE

    <media386|vignette|left>

  • Sécurité routière et prévention routière au lycée

    28 novembre 2014, par Françoise VANPOUCKE

    <media382|embed|center>

  • Prévention routière

    27 novembre 2014, par Françoise VANPOUCKE

    <media379|embed|center>

  • Remise des diplômes

    27 novembre 2014, par Françoise VANPOUCKE

    <media378|embed|center>